Gale du chat : Tout savoir sur cette maladie

gale du chat

La gale du chat est une maladie de peau très répandue, qui touche à la fois l’Homme et l’animal.

Chez le chat, la gale est dangereuse lorsqu’elle n’est pas traitée et se transmet facilement à l’Homme et aux autres animaux du foyer. Explications.

Tout savoir sur la gale du chat

Qu’est-ce que la gale du chat ?

La gale du chat est une maladie de peau provoquée par un parasite externe, également appelé ectoparasite. Ce parasite externe causant la gale du chat est un acarien. Ces acariens vont venir se nourrir en creusant des tunnels dans la peau de votre chat ou en restant à la surface pour ingérer sa kératine.

Les chats sont principalement touchés par deux formes de gale :

La gale corporelle qui est la plus grave et contagieuse. Elle est provoquée par l’acarien Notoedres cati.

La gale des oreilles, plus bénigne, est causée quant à elle par l’acarien Otodectes cynotis.

gale corporelle du chat
Exemple de gale corporelle chez le chat

Comment les chats attrapent-t-ils la gale ?

La gale est une maladie très contagieuse qui se transmet par le contact. Si votre chat a attrapé la gale, c’est qu’il a été en contact soit avec un animal infecté soit avec un objet touché par ce même animal. C’est pourquoi, c’est très important de surveiller votre chat si celui-ci est en contact avec l’extérieur ou d’autres animaux potentiellement infectés.

Quels sont les symptômes de la gale du chat ?

À chaque forme de gale ses symptômes spécifiques.

La gale des oreilles se caractérise par une hypersensibilité des oreilles de votre chat. Votre animal se gratte régulièrement les oreilles pouvant provoquer des lésions. Vous pourrez, dans certains cas, constater la présence de cérumen noir dans ses oreilles ainsi qu’une odeur spécifique. Dans les cas les plus graves, la gale auriculaire peut entraîner des saignements plus ou moins abondants, voire la perforation du tympan de votre félin.

La gale du corps, quant à elle, se reconnaît facilement grâce aux démangeaisons frénétiques de votre chat. Ces démangeaisons vont apparaître principalement au niveau de la tête, du cou et du thorax, entraînant des pertes de poils, des croutes voire des lésions.

Plus généralement, votre chat se montrera agité à cause des démangeaisons occasionnées par la gale.

Comment traiter la gale du chat ?

Il existe à la fois des traitements médicamenteux et des traitements naturels.

Les traitements médicamenteux

Si votre chat présente les symptômes de la gale, il est impératif de consulter un vétérinaire qui pourra alors vous prescrire le traitement adéquat. Ces traitements peuvent prendre la forme de pipettes, pommades, comprimés ou sprays.

Si votre animal de compagnie souffre d’une gale de l’oreille, il est probable que votre vétérinaire vous prescrive une solution afin de nettoyer son conduit auditif, ainsi qu’une pommade à appliquer à l’intérieur de l’oreille.

Pour la gale corporelle, on privilégiera la tonte de l’animal ainsi que les shampoings et bains antiparasitaires. Le vétérinaire pourra également administrer à votre chat des anti-inflammatoires et, en cas d’infection, des antibiotiques.

Les traitements naturels

Il est possible de soigner la gale de votre chat grâce à des remèdes naturels. Le vinaigre blanc par exemple, s’avère être efficace pour soigner la gale du chat et plus particulièrement la gale auriculaire. ¨Pour cela, diluez une petite quantité de vinaigre avec de l’eau et versez la préparation dans le pavillon de l’oreille de votre animal. Ce traitement est cependant proscrit si votre chat a des plaies ouvertes, cela risquerait au contraire d’aggraver son état.

L’huile de maïs est également efficace pour lutter contre les acariens et soulager les démangeaisons de votre chat. Appliquez-là sur l’oreille de votre chat, tout en effectuant un massage.

L’huile d’olive, grâce à ses propriétés hydratantes, permet de soulager les démangeaisons de votre chat. Il suffit de verses quelques gouttes d’huile d’olive sur les zones infectées et de masser le produit jusqu’à absorption. L’huile d’olive peut être remplacée par une huile d’amande ou de vitamine E.

Enfin, l’acide borique, grâce à ses propriétés antiseptiques, permet de nettoyer les zones touchées par la gale.

Quoi qu’il en soit, l’usage de ces traitements naturels ne remplace pas une visite chez le vétérinaire dès l’apparition des symptômes.

Comment éviter à votre chat d’attraper la gale ?

Certains gestes simples peuvent permettre de prévenir la gale du chat. Ainsi, on vous recommande de nettoyer votre chat avec des shampoings spéciaux une fois par mois.

Vous pouvez également lui administrer un traitement antiparasitaire afin de lutter contre les acariens. Attention, les produits anti-tiques ou antipuces, bien que nécessaires, sont inefficaces contre les acariens. Il faut donc vous assurer que le produit antiparasitaire se destine bien à lutter contre les acariens.

Si un de vos animaux de compagnie a la gale, il est important de l’isoler afin de le traiter efficacement et d’empêcher au maximum la propagation de l’infection.

N’oubliez pas de désinfecter tout ce qui a pu être en contact avec votre chat

Vous devrez également désinfecter tous les objets et textiles qui ont pu être en contact avec l’animal. Pour cela, passez l’aspirateur, nettoyez les sols et objets avec un désinfectant et lavez vos textiles à l’eau bouillante.

La Transmission de la gale

Est-ce que la gale du chat peut se transmettre à l’homme ?

La transmission de la gale du chat à l’homme dépend du type de gale. Si votre chat souffre d’une gale auriculaire, il ne peut pas vous la transmettre. En revanche, la gale corporelle est très contagieuse et se transmet à l’homme par simple contact. C’est pourquoi, il est très important de soigner votre chat dès l’apparition des symptômes de la gale et de désinfecter votre maison afin d’éviter toute propagation.

Est-ce que la gale du chat peut se transmettre aux autres animaux ?

Si vous possédez d’autres animaux de compagnie, notamment des chiens, ceux-ci peuvent contracter la gale. En effet, les acariens se propagent facilement d’un animal à un autre. Afin d’éviter cette propagation, il est recommandé d’isoler votre chat du reste des animaux, et ce, jusqu’à ce qu’il soit guéri.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here