Leucémie féline : une maladie mortelle pour les chats

leucémie féline

La leucémie féline est une maladie grave qui touche le chat. En effet, elle est dévastatrice et provoque ainsi de nombreux dégâts dans son organisme.

Dans cet article, nous vous proposons d’en découvrir un peu plus sur la leucémie féline.

Découvrez la leucémie féline

Qu’est-ce que la leucémie féline ?

La leucémie féline est également appelée FeLV. C’est une des maladies les plus mortelles chez le chat. Lorsque cette maladie progresse dans l’organisme de l’animal, elle va toucher directement ses défenses immunitaires. Cela va donc entraîner des cancers et des infections secondaires à la fois.

Il faut savoir que la leucémie féline est liée à un rétrovirus. Cela signifie que la maladie peut dormir durant plusieurs mois ou plusieurs années dans l’organisme de l’animal avant de venir infecter son sang.

Avant que l’infection ne touche la moelle osseuse, le chat est capable d’éliminer le virus par lui-même, mais cela reste tout de même rare. Le virus est capable de se propager très rapidement dans le sang de l’animal.

Les symptômes de la leucémie féline

La leucémie féline va directement toucher le système immunitaire du chat. Ainsi, 25 % des chats qui souffrent de leucémie féline sont également victimes d’anémie. 15 % des chats vont développer un cancer.

Pour savoir que votre chat est victime de la leucémie féline, certains symptômes sont typiques. On peut notamment citer la fièvre, la léthargie, une perte d’appétit, une perte de poids, des problèmes intestinaux, des lésions sur la peau ou encore une inflammation des ganglions.

Si vous constatez un de ces symptômes ou plusieurs, votre chat pourrait être victime de leucémie féline. Il est donc important d’agir rapidement et de conduire votre chat chez le vétérinaire.

Le traitement de la leucémie féline

Si votre chat est victime de leucémie féline, un diagnostic devra être réalisé. Sachez que ce dernier n’est pas évident.

Le vétérinaire va pratiquer des examens classiques dans un premier temps comme une prise de sang, une analyse d’urine, une radiographie, etc. Si le vétérinaire suspecte la présence d’une leucémie féline, il sera alors nécessaire de réaliser des tests sérologiques.

Le test Elisa va permettre de détecter les antigènes dans le sang. Il faut prendre en compte qu’il n’existe pas actuellement de traitement spécifique pour traiter la leucémie féline. La majeure partie des chats décèdent dans les années qui suivent leur infection.

Les soins vont donc être apportés pour combattre les effets secondaires et les conséquences de la leucémie.  Le vétérinaire va donc traiter les infections, le réhydrater, le mettre à la diète ou lui prescrire une chimiothérapie pour l’aider à mieux vivre.

Il sera aussi nécessaire que votre chat reste confiné à la maison, pour ne pas être en contact avec d’autres congénères. Le vétérinaire apportera aussi une grande attention à sa santé buccale et dentaire.

La prévention de la leucémie féline

Il est possible de protéger votre chat contre la leucémie féline avec de la prévention. La meilleure option pour vous est d’opter pour la vaccination. Le vétérinaire peut vous proposer cette vaccination en deux doses différentes qu’il sera nécessaire d’injecter avec quatre semaines d’intervalle.

Un rappel annuel est également nécessaire. Sachez que le vaccin contre la leucémie féline fait partie des vaccins obligatoires pour le chat.

Sachez tout de même que le fait d’être vacciné ne vous garantit pas qu’il soit protégé à 100 %. Un risque est toujours possible. Si votre chat va souvent à l’extérieur, il s’avère aussi important de prendre soin de votre animal en lui apportant une excellente hygiène.

Il faut notamment prendre en compte que la leucémie féline peut rester dans les selles et la salive de l’animal.

N’hésitez donc pas à désinfecter son panier et son bol d’eau ainsi que de nourriture de manière régulière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here