10 maladies des chats les plus courantes

principales maladies des chats

Le chat, on l’aime pour ses câlins, sa douceur et son incroyable pouvoir détressant. Considéré comme un membre de la famille, nous l’avons vu grandir, nous l’avons éduqué et aimé comme un enfant.

Mais comme tout être vivant, le chat peut attraper des maladies, parfois graves, et même mortelles. Aussi, il est capital de prendre soin de lui et de le faire vacciner contre les maladies les plus courantes.

Découvrez les maladies des chats les plus courantes

La leucémie féline

La leucémie chez les chats est une maladie virale fabriquée par un encovirus. Cette leucémie est en fait une sorte de cancer. Elle touche particulièrement les chattes grosses (enceintes) ou qui allaitent.

Elle se transmet par les fluides corporels tels que la salive, l’urine ou le sang. Ce cancer diminue les défenses immunitaires du chat, le rendant plus vulnérable à toutes les infections. Cette maladie est considérée comme l’une des plus graves.

La panleucopénie féline

Cette maladie mortelle est détectable par différents symptômes. En effet, si votre chat a de la fièvre, fait de l’hypothermie ou est victime de déshydratation, il peut avoir contracté une panleucopénie. Si d’autres chats habitent la maison, prenez soin d’isoler l’animal malade afin qu’il ne contamine pas les autres.

Cette pathologie est extrêmement contagieuse. De plus, elle entraîne une forte diminution des globules blancs. Le chat se sent très fatigué et même déprimé.

maladies du chat

La rhinotrachéite féline

Cette pathologie est une infection des voies respiratoires. Elle est provoquée par un herpès virus responsable de 50% des maladies respiratoires félines. Ses symptômes sont des ulcères de la cornée, une mucosité nasale, des conjonctivites fréquentes et des éternuements à répétition. Le chat peut aussi être pris d’une forte fièvre et de larmoiements.

Dès que ces symptômes apparaissent, ne tardez pas à amener votre chat chez le vétérinaire. Un manque de soin peut lui être fatal.

La calivirose féline

La calivirose est une maladie très contagieuse. Elle se retrouve souvent chez les chats errants ou vivant en communauté. Ses symptômes sont la fièvre, une salivation excessive, ainsi que des ampoules et des ulcères dans la bouche. Le chat qui a attrapé cette maladie en restera porteur toute sa vie, même s’il a guéri.

La grippe féline

La grippe féline est provoquée par une bactérie particulièrement nocive. C’est une maladie respiratoire qui se transmet directement par les fluides et les sécrétions corporelles. La grippe provoque de la fièvre, une perte d’appétit durable, une respiration par la bouche ainsi qu’une hypersalivation.

La pneumopathie féline

Cette maladie n’est pas mortelle mais néanmoins très grave. Ses symptômes se traduisent par des paupières rougies et de nombreuses conjonctivites. Le chat tousse et éternue beaucoup. Il est victime de rhinites et de sécrétions lacrymales excessives. Si ces symptômes se déclarent, contactez immédiatement votre vétérinaire.

Le sida du chat ou l’immunodéficience féline

L’immunodéficience féline, plus communément appelée le « sida du chat », se transmet par la morsure d’un chat contaminé. Les symptômes sont dramatiques. Le chat malade est pris de violentes diarrhées, de fortes fièvres et de stomatite. Il pert l’appétit et par conséquent, beaucoup de poids. Il n’existe malheureusement pas de vaccin pour contrer cette maladie.

La péritonite infectieuse

La péritonite touche surtout les jeunes chats. Elle se transmet par les selles puis par les voies respiratoires. Il suffit qu’un chat renifle des selles contaminées. Elle provoque une inflammation de l’abdomen et des cavités thoraciques. Elle est incurable une fois attrapée.

Obésité du chat

L’obésité touche surtout les chats domestiques et sédentaires. Il est nécessaire de contrôler la quantité de nourriture du chat obèse, et de lui faire faire de l’exercice. L’obésité réduit son espérance de vie.

L’insuffisance rénale

C’est une altération rénale fréquente chez les chats âgés. Elle est due à une déficience de la filtration des reins. Les substances nocives se sont plus évacuées par l’urine. Cette maladie peut être contrôlée mais pas soignée.

Comment contrer ces maladies des chats ?

La médecine préventive est la plus fiable. Il est important de faire contrôler régulièrement son animal de compagnie par un spécialiste. Ne minimisez jamais un comportement suspect. Cela peut être un symptôme d’une de ces maladies.

Autres articles :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here